Saumon sauce à l’oseille

Ce plat de saumon est rapide et facile à préparer. La sauce peut-être cuisinée à l’avance et vous pouvez même la congeler.

Si vous avez un jardin, vous en avez peut-être.  Mais, en hiver l’oseille craint le gel. Vous pourrez peut-être en trouver sur le marché ou dans les fruiteries avec les herbes aromatiques. Si ce n’est pas le cas, il existe de l’oseille surgelée chez « Picard surgelés ». Elle a un peu moins de goût et de piquant que l’oseille fraîche, mais c’est correct. La sauce faite avec est quand même bonne. Si en la goûtant vous ne la trouvez pas assez piquante, ajoutez quelques gouttes de vinaigre blanc ou du vinaigre de cidre. Bien sûr avec de l’oseille surgelée le temps de préparation sera plus court.

Cette sauce accompagne très bien le saumon, les poissons à chair blanche. Elle est délicieuse avec du riz, des pâtes ou sur des pommes de terre vapeur. Vous pouvez aussi accompagner ce plat avec un légume vert comme des épinards, des haricots verts, des brocolis ou des asperges. Complétez avec un féculent comme le riz, les pâtes ou les pommes de terre vapeur pour un meilleur équilibre. Servez dans des assiettes chaudes que vous aurez fait chauffer avant pour une meilleure dégustation. Et si vous ne savez comment faire, lisez cet article.

Choisir du saumon n’est pas une chose aisée. Le saumon sauvage a une chair moins grasse mais il est préférable de ne pas trop en consommer car il est protégé et en voix de disparition. Choisissez plutôt un  saumon d’élevage label rouge ou bio. Les meilleurs viennent d’Écosse, d’Irlande et de France. Le saumon de Norvège est plus controversé en raison de son élevage intensif.

Côté santé, le saumon est un poisson gras, riche en oméga 3 et en protéines complètes. Et c’est une bonne source en vitamines D, B6 et B12 ainsi qu’en minéraux et en oligoéléments comme le sélénium, le phosphore, le cuivre, le fer et le potassium. Il est recommandé de manger du poisson 2 fois par semaine. Pour les poissons gras comme les sardines, les truites saumonées, les maquereaux et les harengs, une fois par semaine est conseillée. Mais en ce qui concerne le saumon d’élevage. La quantité n’est que d’une fois par mois du fait de certaines conditions d’élevage. Occasionnellement, achetez du saumon sauvage qui est bien plus cher car plus rare mais moins pollué.

Note de la recette

  • (0 /5)
  • 0 ratings

Partage cette recette

Recettes similaires

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les mois nos nouveaux articles et recettes santé

Pour vous inscrire

CLIQUEZ ICI