Archive | juin, 2010

Nettoyer sa cuisine

Nettoyer sa cuisine, c’est pas sorcier !

Si la corvée de la vaisselle est souvent réduite grâce au lave-vaisselle, il est par contre, impossible d’échapper au nettoyage et à la désinfection des plans de travail, du sol sans oublier le réfrigérateur et autres appareils électroménagers. Ce sont des tâches indispensables à faire régulièrement dans la cuisine pour assurer des conditions d’hygiène et de salubrité optimales.
Pas besoin d’avoir une panoplie de produits ménagers et d’y consacrer un gros budget !
Seuls quelques produits simples suffisent pour maintenir l’hygiène et préserver la santé tout en étant écologiques. Il vous faut simplement :

  • un détergent de base pour la vaisselle et le dégraissage des plans de travail et du sol, de préférence bio car il ne contient pas d’agents toxiques,
  • du vinaigre blanc qui est un produit aux multiples usages et de plus très économe,
  • du bicarbonate de soude qui rend aussi bien des services en étant peu onéreux,
  • et de l’eau de javel pour une désinfection plus poussée.


Le vinaigre blanc, à quoi ça sert ?

Appelé aussi vinaigre d’alcool ou de cristal, cet acide connu surtout comme conservateur des cornichons a pourtant de nombreuses propriétés bien appréciables :

  • il désinfecte car il est à la fois antibiotique et antiseptique,
  • il détartre, dégraisse, désodorise,
  • il est biodégradable et non toxique,
  • et il sert à de nombreuses autres utilisations en cuisine (lavage de la salade infestée de pucerons,…).

En un mot c’est un produit miracle !
Son seul petit inconvénient, c’est l’odeur assez forte qu’il dégage mais heureusement elle s’estompe très vite !
On le trouve facilement dans toutes les épiceries au rayon huiles et vinaigres.
Voici quelques conseils et astuces pour bien l’utiliser :
Il est conseillé de mettre des gants de ménage pour l’utilisation pure de ce produit.

    • pour l’entretien courant des sols, vous pouvez l’utiliser à la place d’un détergent. Pour cela, mélangez la valeur d’un verre à moutarde de vinaigre pour 10 l d’eau soit 100 ml pour un seau de 5 l d’eau. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles (thym, lavande, pin) pour parfumer.
    • Pour les paillasses, utilisez le même mélange dans un vaporisateur, laissez agir quelques minutes et essuyez.
    • de même pour que votre plaque à induction soit impeccable.
    • pour assainir votre réfrigérateur : après avoir nettoyé l’intérieur avec de l’eau et du produit à vaisselle, passez un chiffon imbibé de vinaigre et le tour est joué !
    • pour nettoyer votre four micro-ondes, le désinfecter et le désodoriser en un tour de main, rien de plus facile !
      Remplissez à peine la moitié d’un bol d’un mélange égal d’eau et de vinaigre, faites chauffer 5 minutes à puissance maximum, laissez agir au moins 10 minutes, puis essuyez avec une éponge humide. S’il est très sale, chauffez plutôt 7 minutes et laissez agir plus longtemps. Vous serez surpris du résultat.
    • pour enlever les traces de tartre sur votre évier, votre cuisinière en émail ou sur les toutes les parties en acier inoxydable :
      Un petit coup de chiffon imbibé de vinaigre pure et c’est l’éclat garanti !

  • pour détartrer vos robinetteries : mettez le vinaigre pure et laissez agir quelques minutes avant de rincer. Un petit truc, pour bien aller dans les endroits difficiles utilisez un pulvérisateur.
  • si l’eau de votre robinet coule mal à cause du tartre: laissez tremper l’embout dans un récipient avec du vinaigre pure et laissez agir au moins une heure avant de rincer.
  • pour détartrer casseroles ou bouilloires : versez la valeur d’un verre de vinaigre et complétez avec de l’eau. Faites bouillir, laissez agir environ 5 minutes et rincez abondamment.
    Une astuce, récupérez le mélange vinaigré pour détartrer vos carafes ou vos vases, Vous pouvez ajouter des petits cailloux arrondis et propres pour plus d’efficacité, agitez fortement et laissez agir plusieurs heures. Rincez bien. Pensez à en mettre sur une éponge pour faire l’extérieur.
  • pour détartrer votre cafetière, faites de la même façon que pour votre bouilloire mais rincez plusieurs fois avant de vous en resservir.
  • pour avoir des verres étincelants, mettez du vinaigre dans l’eau de rinçage. Ou encore mieux si vous avez un lave-vaisselle, remplacez le liquide de rinçage par du vinaigre, vous serez étonné du résultat ! Mais attention à ne pas mettre d’objets métalliques autre que l’acier inoxydable à cause des réactions chimiques qui peuvent se produire.
  • pour dégraisser et enlever les traces noires sur les brûleurs de votre cuisinière, mettez-les plusieurs heures dans du vinaigre pur ou dilué pour ceux en aluminium. Frottez-les un peu et rincez-les. Vous les retrouverez comme neufs !
  • comme il détruit les microbes, le vinaigre peut se substituer à l’eau de javel pour une désinfection courante. De plus, il n’est pas dangereux pour les enfants.
    Mais attention, on ne doit jamais mélanger le vinaigre avec de l’eau de javel !

 

Que faire avec du bicarbonate de soude ?


Au Canada, il est parfois appelé « petite vache ». Biodégradable et non toxique, il est surtout utilisé dans les préparations culinaires et les soins corporels mais il rend d’autres services pour l’entretien de la cuisine.
On le trouve en pharmacie, dans les magasins de produits bio ou les épiceries au rayon sel ou farine.



Voici quelques utilisations :

  • il supprime les odeurs tenaces :
    Votre réfrigérateur, votre poubelle sous l’évier,… sentent mauvais. Qu’à cela ne tienne ! Mettez du bicarbonate dans un petit récipient et laissez-le ouvert. Il absorbera les odeurs. Il est à renouveler au bout de 3 mois.
    Vous avez des remontées d’odeur par la canalisation ! Versez la valeur d’1/2 verre à moutarde de bicarbonate puis faites couler un peu d’eau chaude et laissez agir.
  • il peut remplacer sans problème les poudres à récurer comme abrasif doux :
    – Saupoudré sur une éponge humide, il permet de décrasser évier, paillasses, plastiques, chromes,…
    – Fini les taches tenaces autour des brûleurs, sur les tables de cuisson ou dans le four !
    Préparez une pâte composée de 3 mesures de bicarbonate et une mesure d’eau, étalez-la sur les parties sales, frottez un peu et laissez agir plusieurs heures, frottez encore un peu s’il reste des parties accrochées puis rincez.
  • comme le vinaigre blanc, il détartre. Mais personnellement, je préfère le vinaigre plus facile à utiliser car il ne nécessite qu’un rinçage rapide.

Et l’eau de javel ?

Très utilisée dans le monde professionnel (restauration collective, hôpitaux,…) on peut également l’utiliser avec précautions au niveau familial.


L’eau de javel a un pouvoir de désinfection plus important que le vinaigre blanc, et peut être utile pour certaines désinfections mais il ne faut pas en abuser car vivre dans une atmosphère trop aseptisée est aussi néfaste à la santé et sensibiliserait l’organisme aux allergies. Elle décolore aussi mais elle ne nettoie pas, car elle ne contient aucun tensio-actif. Inutile donc de la dégainer pour décrasser, elle ne servirait à rien. L’eau de javel est à manipuler avec beaucoup de précautions et surtout, le plus important, elle doit impérativement être rangée hors de la portée des enfants car c’est une des principales causes d’accidents domestiques.

Attention également à ne jamais la mélanger avec d’autres produits ménagers, sans qu’il y ait un rinçage intermédiaire car il se produit des réactions chimiques avec dégagement de gaz toxiques.
Ne mettez jamais l’eau de javel dans un récipient autre que le flacon vendu à 12 ° chlorométrique. Elle ne doit pas non plus être jetée dans les canalisations mais emmenée dans les déchetteries.

Si vous achetez des berlingots, stockez-les hors de la portée des enfants.
N’oubliez pas de vérifier la date de péremption. Ils se gardent seulement 3 mois après la date de fabrication. Utilisez le flacon du commerce pour le diluer et respectez bien les dosages.
Rangez-le en hauteur, de préférence sous clé, à l’abri de la chaleur et de la lumière afin qu’elle garde toute son efficacité.

Voici quelques utilisations :
La javellisation doit toujours être faite après un nettoyage et un rinçage pour être efficace.
Tous les dosages indiqués ci-dessous sont avec de l’eau de javel à 12 ° chlorométrique.

  • pour la désinfection des poubelles et des vide-ordures :
    Mettez 300 ml d’eau de javel pour 700 ml d’eau, frottez, laissez agir 15 minutes et rincez bien. Et en plus, ils seront désodorisés !
  • pour la désinfection des hachoirs à viande et des planches à découper :
    Mettez 2 à 4 cuil. à soupe par litre d’eau et laissez tremper 5 minutes, rincez et séchez.
    Vous pouvez utiliser la même dilution pour désinfecter vos paillasses ou vos sols carrelés, plastifiés ou en bois brut.
  • pour désinfecter le matériel de nettoyage (éponges, serpillères, lavettes, seaux, pelles, balayette,…) Mettez 1 à 2 verres pour un seau d’eau, laissez tremper 10 minutes et rincez.
  • vous pouvez aussi l’utiliser pour décolorer la vaisselle tachée (thé, café, sauce tomate,…).
    Pour cela, faites-les tremper quelques minutes dans une eau javellisée (150 ml pour 850 ml d’eau), rincez abondamment après.

Et maintenant, bon courage et bon nettoyage !
 

Mesures et équivalences

Internet est un outil formidable pour trouver toutes sortes de recettes mais il est parfois bien difficile de les réaliser car elles sont issues de sites utilisant des systèmes de mesures différents de ce que l’on a l’habitude de pratiquer et concocter un plat devient le parcours du combattant.

Il existe deux systèmes de mesures le système impérial et le système métrique.
Le système impérial est utilisé dans les pays anglo-saxons mais est peu à peu remplacé par le système métrique. Il utilise : l’once, la livre et les degrés Fahrenheit. 
Il est aussi très courant d’utiliser la tasse comme unité de mesure et son équivalent en millilitre.
Le système métrique, de plus en plus répandu dans le monde entier, utilise le gramme, le kilo le litre et les degrés Celsius.
Aussi, comme ce site est franco-québécois, voici quelques indications pour vous y retrouver et mieux réaliser les recettes proposées au fil des articles et celles du livre pour les lecteurs d’outre Atlantique.


Alors comment s’y retrouver ?

 


Les tableaux ci-dessous pourront vous aider :

    1 livre 454 g    
1 tasse 250 ml ou
¼ de litre
8 onces 250 g d’eau    
½ tasse 125 ml 4 onces 125 g d’eau    
¼ tasse 60 ml 2 onces 60 g d’eau 4 cuil. à soupe  
  30 ml 1 once 30 g d’eau 2 cuil. à soupe  
  15 ml ½ once 15 g d’eau 1 cuil. à soupe 3 cuil. à thé
ou à café
  5 ml   5 g d’eau 1/3 cuil. à soupe 1 cuil. à thé
ou à café
  1 ml   1 g d’eau   ¼ cuil. à thé
ou à café

1 kilogramme = 1 000 g
1 litre = 10 dl (décilitre) = 1 000 ml (millilitre)
dl = 0.1 litre = 100 ml = environ 6 cuillères à soupe
 

1 tasse

Farine tout usage ou T55 130 à 140 g
Farine tamisée 100 g
Sucre en poudre 200 à 220 g
beurre 220 g

1 cuillère à soupe
Farine 12 g
Huile ou cacao 10 g
Sucre ou sel 15 g
beurre ou margarine 15 g
Crème fraîche 20 g
Miel, sirop ou confiture 25 g
1 cuillère à café

Sucre ou sel 5 g
beurre ou margarine 5 g
Farine 4 g
Fécule, maïzena,… 3 g
Sucre glace 3 g

 

Température du four

Appellations Thermostat Degrés Celsius Degrés Fahreinheit
Four tiède 1 50 ° 120 °
Four très doux 2 à 3 70 à 100 ° 160 à 210 °
Four doux 4 à 5 120 à 150 ° 250 à 300 °
Four moyen 6 180 ° 355 °
Four chaud 7 à 8 200 à 240 ° 390 à 465 °
Four très chaud 9 à 10 270 à 300 ° 520 à 570 °

 

 

Quelques indications diverses :
1 sachet de levure = 11 g
1 sachet de sucre vanillé = 7,5 g

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les mois nos nouveaux articles et recettes santé

Pour vous inscrire

CLIQUEZ ICI