Archive | juillet, 2017

Plus de 50 recettes avec des tomates

Incontournable de l’été, la tomate se mange crue ou cuite. Même si elle est considérée comme un légume, ce n’en est pas moins un fruit en botanique.

Les nombreuses variétés nous permettent d’avoir un grand choix gustatif et culinaire. Si vous souhaitez en connaitre quelques-unes et profiter au maximum de leurs saveurs et de leurs particularités, lisez notre article. Choisissez-les de préférences bio ou issues de l’agriculture raisonnée car elles ont plus de goût et contiennent moins de pesticides que celles cultivées en agriculture intensive.

Pour préserver au maximum ses saveurs, évitez de la mettre au réfrigérateur mais mettez-la dans un panier comme pour les fruits. En effet, elle perd une grande partie de ses arômes et c’est irrémédiable. 

Elle nous régale tout l’été avec ses saveurs acidulées mais aussi tout au long de l’année. Car, en dehors de la saison, on peut la trouver en conserves sous plusieurs formes, confite, congelée. Chaudes ou froides, les recettes se déclinent à l’infini.

En plus de ses multiples possibilités culinaires, elle a de nombreux atouts pour notre santé. Riche en antioxydants, elle interviendrait dans la prévention des cancers et des maladies cardiovasculaires. Elle est également riche en potassium et diminue la pression artérielle. Source en vitamine C, elle nous permet de mieux assimiler le fer et le potassium. En été, elle est fort appréciable car sa richesse en eau nous rafraîchit et nous hydrate. Autre atout non négligeable, elle est pauvre en calories et stimule les fonctions digestives grâces aux fibres qu’elle contient.

Alors, n’hésitez pas à la mettre dans vos menus.

Pour vous y aider, voici quelques recettes avec des tomates crues :

Recettes de salades ou en entrées

Salade de tomates anciennes
Tomates farcies au crabe
Taboulé express
Salade mexicaine toute simple
Salsa de tomates
Salade de tomates et pastèque à la grecque
Salade au bocconcini


Tartine fraîcheur
Recettes de soupes froides
Gaspacho
Soupe froide à la pastèque, aux tomates et aux fraises

Recettes de salades repas

Salade de morue
Salade de canard à l’orange
Salade de canard fumé aux abricots
Salade grenobloise
Salade à la mangue et au saumon fumé
Salade exotique aux gambas
Salade vide frigo

Recettes de salade repas végétarienne

Salade sud américaine au quinoa
Salade asiatique au sésame
Salade de quinoa sauce moutarde
Salade italienne toute simple

Et voici des recettes avec des tomates cuites :

Recettes de soupes

Soupe provençale aux haricots rouges
Soupe de tomate mexicaine
Soupe de lentilles corail aux poivrons
Soupe du placard

Recettes de sauces

Coulis de tomates
Sauce aux champignons et à la tomate
Sauce Bolognaise végétarienne

Recettes de plat principal végétarien

Panini méridional
Baguette perdue façon pizza
Tartine méridionale
Quiche sans pâte à la tomate et féta
Omelette au kale et aux tomates
Rougail au tofu
Spaghettis végétariens façon bolognaise
Penne aux tomates séchées et à la feta
Lasagnes de courgettes végétariennes

Recettes de plat principal avec de la viande ou du poisson

Escalopes de dinde napolitaine
Lapin aux olives
Panini au porc effiloché
Brochettes de lapin à la moutarde
Goulash de porc
Pâtes au thon et à la tomate
Penne aux calamars

Gratin de courge spaghetti au thon et à la tomate
Moules à l’espagnole
Morue estivale
Lotte à la tomate

Recettes de légumes

Haricots verts à la provençale
Concombre cuit à la tomate
Bettes à la tomate
Fenouil à la provençale
Mille feuille d’aubergine
Ratatouille facile
Gratin d’aubergines grillées
Aubergines à l’indienne
Haricots blancs à la provençale
Salsifis financière

Comment dessaler la morue

Cabillaud ou  morue, il n’y a qu’en France que l’on fait la différence. Le terme cabillaud est utilisé pour le poisson frais alors que morue est l’appellation employée pour le poisson salé et séché.

Le cabillaud est un poisson peu calorique (120 kcal pour 100 g).

Il est riche en protéines (27 g / 100g), en nutriments bénéfiques pour la santé (sélénium, oméga 3,…) et en vitamines du groupe B et D.

Sa chair blanche au goût délicat peut se cuisiner de façons variées aussi bien chaudes que froides. C’est un aliment très courant de la cuisine portugaise. En effet, les Portugais ont une recette différente pour chaque jour de l’année.

Ce poisson est à manger modérément car il est victime de la surpêche. Des accords pour diminuer les quotas de pêche ont permis de le sauvegarder. Mais cette espèce est malgré tout menacée. Si vous souhaitez en savoir davantage sur les poissons qu’il est préférable de manger, lisez notre article.

Salée et séchée, la morue a une chair plus ferme et doit être dessalée.

Comment dessaler la morue ?

Dessaler de la morue est très simple. Il suffit seulement de s’y prendre à l’avance pour pouvoir l’utiliser. Il faut compter 24 h et même plus pour débarrasser le poisson de tout le sel qui a servi à le conserver.

Il existe plusieurs méthodes, mais une chose importante est l’achat. La chair doit être bien épaisse pour être ensuite plus savoureuse.

Ma méthode préférée :

Elle est très simple et  aussi économique en eau :

  • Rincez le poisson sous l’eau froide pour le débarrasser du sel collé.
  • Coupez des tranches de petites dimensions et peu épaisses. Le dessalage et l’utilisation pour la préparation n’en seront que plus faciles.

  • Poser les morceaux sur une grille que vous aurez mise au fond du récipient, genre grille à pâtisserie, panier de cocotte minute ou passoire à pied mais en ayant soin de mettre des petits éléments en périphérie pour surélever l’ensemble (ramequins ou petits verres) pour que le sel s’élimine plus facilement. Une passoire à pied est aussi un ustensile très pratique. Comme le sel est plus lourd, il pourra ainsi se déposer au fond du récipient.
  • Posez les tranches les unes à côté des autres, la peau au dessus car le sel pourra mieux s’évacuer et remplissez le récipient d’eau froide.

  • Si possible, mettez le récipient au frais.
  • Au cours des 24 heures suivantes, changez l’eau 4 à 5 fois en prenant soin de rincer les tranches à chaque fois.
  • Au moins une heure avant de préparer la morue, goûtez-la pour vérifier son degré de dessalage. Si elle est encore trop salée à votre goût, trempez-la dans du lait.
  • Il est inutile de saler le plat que vous cuisiner car il reste toujours assez de sel à l’intérieur du poisson pour cela.

Autre méthode 1 :

  • Pour aller plus vite, il est possible de faire comme précédemment mais au lieu de faire dessaler la morue dans l’eau. On la met dans du lait. C’est moins économique mais efficace.

Autre méthode 2 :

  • Elle est beaucoup moins économique en eau.
  • Les étapes sont pratiquement les mêmes sauf que l’on fait dessaler la morue sous un filet d’eau froide. Il n’est donc pas nécessaire de changer l’eau plusieurs fois.

Vous pouvez aussi acheter de la morue déjà dessalée ou de la morue sous vide qui a été partiellement dessalée mais qui se conserve beaucoup moins longtemps. On en trouve au rayon poisson frais des grands magasins, des poissonneries ou en produit surgelé.

Voici quelques recettes pour la cuisiner:

Morue estivale

Salade de morue

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les mois nos nouveaux articles et recettes santé

Pour vous inscrire

CLIQUEZ ICI