Purée de potiron et patate douce

Cette purée est un accompagnement qui plaira aux petits comme aux grands. Même les bébés peuvent la manger surtout qu’elle est un peu sucrée à cause de la patate douce. Vous pouvez l’utiliser pour faire un hachis parmentier de canard ou de porc effiloché appelé aussi pulled pork. C’est super bon ! Elle est aussi délicieuse avec du tofu ou du tempeh mariné et grillé pour un repas végétarien ou végétalien. En faisant comme dans ces recettes : brochettes de tofu mariné ou salade de pousses d’épinards et tempeh mariné.

Pour cette recette, J’ai privilégié les modes de cuisson qui préservent le plus les nutriments. La cuisson au four à micro-ondes, les explications sont dans la recette. Mais, si vous avez le temps, la cuisson à la vapeur douce est une bonne méthode également. La différence est dans le temps de cuisson. En effet, il faut au moins 15 minutes de cuisson selon la grosseur des cubes. Mais , elle a un avantage c’est qu’il n’est pas nécessaire d’égoutter les aliments. Si vous ne savez pas comment éplucher un potiron lisez cet article.

J’ai ajouté dans cette purée un peu de soja cuisine ou crème de soja mais il est possible de mettre de la crème fraîche semi épaisse à 4% de matière grasse. Elle peut être préparée à l’avance et réchauffée au four à micro-ondes pendant quelques minutes ou au four. Vous pouvez la congeler.

Les courges sont bonnes pour notre santé. Elles sont une bonne source en vitamines C et A ainsi qu’en potassium et peu caloriques. En plus, elles sont riches en fibres ce qui favorise le transit intestinal et apporte de la satiété. Elles sont une bonne source d’anti-oxydants qui protègent des maladies cardio-vasculaires et des cancers. Elles renforcent aussi le système immunitaire.

La patate douce permet de remplacer avantageusement les pommes de terre car elle est plus riche en nutriments. Tout comme les courges, elle est riche en anti-oxydants. Et, plus elle est rouge, plus elle en contient. Elle est particulièrement riche en vitamines vitamines A et B6, en cuivre et en manganèse. Son index glycémique une fois cuite est d’environ 50 alors qu’il est d’au moins 65 voir 100 selon la cuisson pour les pommes de terre. Et, c’est un avantage si l’on veut surveiller sa glycémie.

Note de la recette

  • (4.5 /5)
  • 1 rating

Partage cette recette

Recettes similaires

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les mois nos nouveaux articles et recettes santé

Pour vous inscrire

CLIQUEZ ICI