All Recipes or Posts by Evelyne

Montrer la recette

Biscuits aux flocons d'avoine

Biscuits aux flocons d’avoine

0 de 5 8 Minutes

Cela faisait un petit moment que j’essayais des recettes de ces fameux biscuits aux flocons d’avoine d’IKEA. Je pense avoir réussi à concilier saveur et santé. En effet, dans de...

Voir la recette

Potatoes maison

Potatoes maison

0 de 5 25 Minutes

Cela faisait un petit bout de temps que je voulais vous partager ma recette de potatoes. En effet, je la fais souvent et c’est facile et rapide à préparer. C’est...

Voir la recette

Gâteau de semoule avec ou sans raisins

Gâteau de semoule avec ou sans raisins

0 de 5 30 Minutes

Cela fait très longtemps que je confectionne ce gâteau de semoule. Aussi, venant de le préparer à nouveau, je me suis dit que je devais vous partager la recette. En...

Voir la recette

Riz noir sauté aux poireaux

Riz noir sauté aux poireaux

0 de 5 30 Minutes

Le riz noir est souvent méconnu. Pourtant, il est utilisé depuis longtemps dans les pays asiatiques Mais est aussi cultivé en Italie du nord. Mais, il gagne à être connu....

Voir la recette

Montrer l'article

Faire ses biscuits maison c’est bien mieux pour la santé

Ce n’est pas toujours évident de fabriquer ses biscuits soi-même. Cela demande du temps et on n’en a pas toujours. Pourtant, au fil des recherches et des analyses qui sont régulièrement publiées, nous apprenons de plus en plus ce que contiennent les aliments vendus par l’industrie agro-alimentaire. Et ces découvertes sont de plus en plus atterrantes.

Par exemple, dans le numéro 576 de janvier 2019, « Que Choisir » nous apprend que les « Petits Beurre Lu » ne sont plus fabriqués avec de bons produits naturels comme à l’origine. Mais, ils contiennent pas mal d’additifs. Eh oui, la société française a été rachetée comme beaucoup d’autres dans les années 1980 par un des mastodontes de l’agroalimentaire la société américaine Mondelez.

Et il en va de même pour bon nombre d’autres biscuits qui à l’origine étaient composés avec de bons aliments. Et lorsque l’on fait ses courses, le constat est terrifiant. Pour pratiquement aucun des biscuits analysés, seuls « les petits sablés » de Michel et Augustin » sont faits avec des produits naturels. Mais pour combien de temps?  Ils viennent d’être avalés par le groupe Danone. Alors de quoi seront composés leurs bons biscuits dans quelques temps ?

Si vous avez installé l’application YUKA ou autre application du même genre. C’est tout aussi affolant. Vous n’en trouverez pratiquement aucun qui dépasse la note de 0/100. La plupart contiennent des additifs sans parler de l’huile de palme et autre produit sucrant. Il en va de même pour les biscuits soi disant santé et pour certains estampillés bio.

Si vous voulez acheter de bons biscuits pour vos enfants, il vous faudra passer un bon moment dans les rayons pour trouver The Biscuits santé fait sans additifs et avec de bons produits. Mais, un autre moyen 100% sûr c’est de les fabriquer. Là, pas de soucis à se faire puisque ce sont vos aliments. Rien ne vaut le fait maison. Profitez en pour que toute la famille participe. Les enfants adoreront vous aider et bientôt, ils les feront eux-même. Un bon moyen pour apprendre dès le plus jeune âge la cuisine et une bonne nutrition.

Pour vous aider, voici des recettes par thème.

Les biscuits:

                                               

Tuiles aux amandes                                                               Biscuits brownies 

                                               

Biscuits amaretti croquants                                                 Tuiles au sarrasin et à l’orange

                                               

Etoiles au citron                                                                        Biscuits protéinés aux pépites de chocolat    

                                               

Sablés de Noël aux épices                                                         Biscuits sablés à la vanille

                                              

Sablés                                                                                             Biscuits aux flocons d’avoine

Les cookies :

                                                 

Cookies moelleux au quinoa et pépites de chocolat            Cookies aux noisettes et aux canneberges

                                               

 Cookies moelleux au quinoa et aux canneberges             Cookies choco-noix

                                            

Cookies coco- canneberges                                                 Cookies au chocolat sans oeuf

Biscuits et cookies sans oeuf:

                                          

Sablés de Noël aux épices                                                  Cookies aux noisettes et aux canneberges

Cookies au chocolat

Biscuits et cookies sans gluten:

                                         

Tuiles au sarrasin et à l’orange                                     Cookies aux canneberges

                                      

Biscuits sablés à la vanille                                         Cookies moelleux au quinoa et pépites de chocolat

Tuiles aux amandes

 Bonnes préparations et dégustations.

Faire son sucre vanillé, son extrait de vanille liquide et sa poudre de vanille soi-même

Cela fait longtemps que je vous ai partagé l’astuce anti-gaspillage de faire soit même son sucre vanillé. Mais, il y a quelques temps, je n’avais plus de vanille liquide ou extrait de vanille liquide, ingrédient que j’utilise assez souvent. J’ai voulu en acheter mais le prix est devenu vraiment très élevé pour celui fabriqué avec des produits naturels. Alors, j’ai décidé de la fabriquer moi-même.

Sucre vanillé, extrait vanille liquide et poudre de vanille sont vraiment très faciles et rapides à préparer. Il faut juste un peu de patience pour que le parfum diffuse. En plus, c’est un bon moyen de réutiliser les gousses de vanille que vous auriez jetées. Et, vu leur prix, leur redonner une seconde vie est l’occasion de faire de belles économies.

Alors voici comment procéder.

Le sucre vanillé :

J’utilise de préférence du sucre de canne non raffiné. Alors, mon sucre vanillé je le prépare aussi avec car il est un peu plus riche en nutriments que le sucre blanc. Mais, rien ne vous empêche de le faire avec du sucre blanc.

  •  prenez une boite ou un bocal à couvercle qui ferme hermétiquement et dont l’intérieur est bien sec.
  • comme j’utilise les gousses de vanille qui ont déjà servies pour une préparation, je mets 100 g de sucre par gousse de vanille. Les gousses sont souvent humides car, la plupart du temps, elles ont été mises dans un liquide pour le parfumer. Alors, il faut les essuyer et les mettre à sécher sur une grille à pâtisserie ou dans une assiette. Ensuite, quand elles sont bien sèches, grattez-les un peu pour récupérer les grains qui y seraient encore et mettez-les dans le sucre. Elles doivent être bien sèches sinon votre sucre va former des blocs.
  • si vous utilisez des gousses fraîches qui n’ont pas encore servi. Il faut les fendre en deux dans le sens de la longueur, gratter l’intérieur pour récupérer les grains. Puis, mettre grains et gousses dans le sucre. Dans ce cas, on compte 200 g de sucre pour 1 gousse de vanille.
  • fermez la boite.
  • il faut attendre au moins 3 semaines avant de l’utiliser. Personnellement, je préfère attendre 1 mois.
  • mélangez de temps en temps pour bien répartir les gousses et ainsi bien aromatiser tout le sucre.
  • lorsque vous avez une nouvelle gousse, rajoutez-la dans le sucre après l’avoir fait sécher. Vous pouvez remettre 100 g de sucre ou pas. Votre sucre sera encore plus parfumé.

L’extrait de vanille liquide :

 

Ne sachant pas trop comment réaliser l’extrait de vanille liquide, j’ai fait des recherches. Deux méthodes donnent l’extrait de vanille liquide. Une est faite généralement avec du rhum. Tandis que l’autre est préparée à partir d’un sirop.

Ne voulant pas prendre d’alcool car les préparations faites pour les enfants gardent un petit pourcentage d’alcool même après cuisson, j’ai exclu cette méthode, même si apparemment on obtient plus rapidement l’extrait de vanille.

Donc, je vais vous expliquer la méthode avec le sirop. C’est super simple mais il faut patienter avant de pouvoir s’en servir.

  • prenez une petite bouteille ou un flacon qui ferme bien genre bouteille de limonade en plus petit.
  • mettez dedans un sirop en laissant quelques centimètres libres. Moi, j’ai pris du sirop d’agave car il n’a pas de goût donc le parfum de la vanille ne sera pas modifié. Sinon, vous pouvez utiliser du sirop de canne à sucre, du sirop d’érable mais il apporte un goût qui peut modifier celui de la vanille. Sinon, vous pouvez confectionner le sirop. Pour cela il faut mettre dans une casserole 100 g de sucre pour 250 ml d’eau. Mélangez pour dissoudre le sucre puis portez à ébullition et le cuire quelques minutes jusqu’à l’épaisseur que vous désirez. Puis, laissez refroidir.
  • ajoutez les gousses de vanille.
  • ajoutez si nécessaire un peu de sirop.
  • fermez la bouteille et patientez.
  • il faut au moins un mois pour que l’arôme diffuse dans le sirop. Secouez la bouteille 1 à 2 fois par semaine.
  • ajoutez des gousses quand vous le souhaitez. Il n’en sera que plus parfumé. Et lorsque le niveau baisse, rajoutez du sirop.

Mais cela en vaut la peine car il est bien parfumé et largement moins cher que celui que l’on trouve dans le commerce. En plus, vous êtes sûre qu’il est fait avec de bons produits.

La poudre de vanille :

       

La poudre de vanille peut servir aussi bien pour des préparations sucrées que salées. Elle est à doser à la pointe d’un couteau. C’est un peu comme les graines des gousses que l’on récupère en grattant les gousses. C’est parfait dans une marinade.

Pour préparer de la poudre de vanille, c’est très simple et très rapide:

  • d’abord, il faut prendre des gousses très sèches. Si ce n’est pas le cas, les laisser sécher à l’air libre jusqu’à ce qu’elles le soient. Vous pouvez aussi les sécher au four à 40- 50 ° C ou 100 à 120 ° F pendant 10 minutes ou un peu plus.
  • les casser dans la cuve d’un mixer et mixer jusqu’à ce que vous obteniez de la poudre.
  • mettre la poudre dans un petit bocal ou un tube à essai bien hermétique.

 Sources:

Connaissances personnelles, l’île aux épices et astuces de mon entourage.

Conseils pour retrouver la forme et les formes après les fêtes

Après les excès du temps des fêtes, notre corps a besoin de se mettre au repos pour retrouver forme et vitalité. Beaucoup parlent de « détox » mais nous préférons parler d’alléger ses repas et de reprendre une alimentation équilibrée. Inutile de suivre les régimes et autres cures que l’on peut voir partout en début d’année et à des périodes sensibles comme avant les vacances d’été. Les « cures détox » n’ont aucun fondement médical ni scientifique. De nombreuses études ont été faites à ce sujet par des médecins et des pharmaciens. Aucune n’a prouvé que ces cures détoxifiaient complètement notre organisme.

Si vous êtes en bonne santé, vos organes sont tout à fait capables de faire normalement le nettoyage régulier nécessaire. Si le foie n’est pas malade, il remplit chaque jour son rôle d’élimination des déchets. Ensuite, ceux-ci sont évacués par les reins. Alors, inutile de dépenser des sommes folles en tisanes, thés spéciaux et autres produits détox. Ainsi, vous ferez de substantielles économies. Mais certains comportements sont nécessaires pour aider votre organisme après les excès.

Voici quelques conseils:

  • Certains aliments aident nos organes à faire leur travail de nettoyage. Alors, n’hésitez pas à manger du radis noir, de l’artichaut, des betteraves, de l’ail, des choux et autres crucifères comme les brocolis, les navets, le cresson.
  • Buvez au moins 1,5 l d’eau. Vous pouvez la boire avec des tisanes à base de romarin ou de fenouil, de thé vert ou avec du jus de citron ou du gingembre. Évitez d’y ajouter du sucre.
  • Reprenez une vie équilibrée avec des repas pris à des heures régulières.
  • Dormez suffisamment car le sommeil est important pour permettre au corps de se reposer et de se maintenir en santé.
  • Reprenez le sport. Faites une marche d’au moins 30 minutes par jour. Exit les ascenseurs, les minis parcours en voiture.
  • Prenez des repas équilibrés. Chaque repas doit comporter :
    • La moitié de l’assiette sous forme de légumes,
    • 1/4 de l’assiette sous forme de produits céréaliers de préférence complets ou à grains entiers,
    • 1/4 de l’assiette sous forme de protéines végétales ou animales .

  • Le petit déjeuner est important, ne le négligez pas. Il permet d’éviter les fringales et les coups de fatigue en milieu de matinée. Il doit être riche en fibres, en céréales complètes et en protéines. Évitez les céréales du commerce trop riches en sucres ajoutés, pauvres en fibres et en protéines. Vous pouvez trouver de nombreuses idées de petits déjeuner santé en suivant ce lien.
  • Allégez vos repas en mangeant moins de protéines animales et en prenant des soupes ou des soupes repasElles rassasient vite tout en étant moins caloriques.
  • Et bien sûr, bannissez les plats prêts à manger et les aliments ultra transformés de l’industrie agroalimentaire. De même certains produits bio ou sans gluten sont très riches en conservateurs et autres additifs alimentaires. Privilégiez les aliments bio ou locaux moins riches en pesticides. Mangez principalement les produits de saison et locaux plus durables pour la planète et sains pour votre santé.

 

Sources :

Connaissances personnelles et professionnelles d’Élodie, nutritionniste, et d’Évelyne, professeur de cuisine et de nutrition de base à la retraire .

Autres sources : Santé magasine, allo docteurs, encyclopédie des aliments, livre de « Bernard Lavallée ou le nutritionniste urbain  » qui a écrit « N’avalez pas tout ce qu’on vous dit » et qui anime de nombreuses émissions au Québec. Livre et Blog du Pharmachien  où vous pouvez trouver de nombreuses explications en images faites avec beaucoup d’humour

Faire des sablés de Noël à suspendre dans le sapin

A la maison, traditionnellement l’approche de Noël est l’occasion de cuisiner des sablés en famille. Petits et grands les confectionnent et les décorent. L’avantage des sablés c’est qu’ils sont faciles à faire par les enfants même petits. Ils peuvent les décorer selon leur imagination. C’est un bon moment de partage.

Ils peuvent être préparés à l’avance. En effet, ils se conservent très bien dans une boite en métal plusieurs semaines. Mais, on peut aussi les faire pour les suspendre dans le sapin. Et pourquoi ne pas fabriquer un grand calendrier de l’avant gourmand et y suspendre un sablé pour chaque jour de l’avant. C’est une bonne façon de faire patienter les petits gourmands. Vous pouvez aussi alterner avec des sablés vitrail ou d’autres gourmandises.

Voici comment faire des sablés à suspendre:

1) D’abord, il faut faire une pâte sablée

J’ai testé plusieurs recettes. Je vous donne celle qui marche à tous les coups et qui est facile et rapide à préparer:

La pâte sablée ordinaire, à laquelle vous pouvez ajoutez des ingrédients (poudre d’amandes ou de noisettes) et/ou des épices.

Après un temps de repos de 1/2 heure ou plus. Faites chauffer le four à 180 °C ou 350° F avant d’étaler la pâte.

2) Étaler la pâte

Il y a deux façons de procéder.

  • La méthode où l’on saupoudre une fine couche de farine sur le plan de travail ainsi que sur le rouleau. Mais, il ne faut pas trop fariner, ni travailler la pâte car elle risque de devenir dure et de perdre son élasticité.
  • La méthode où on met la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson ou sulfurisé et dans ce cas, on n’utilise pas de farine (voir plus d’explications).

Personnellement, pour les sablés, je préfère la 1ère méthode car avec la 2ème méthode il arrive qu’il y ait des petites pliures qui se forment en surface et ce n’est pas très joli pour des sablés à présenter. Je le fais plutôt pour des tartes. Mais ce n’est que mon avis.

Lorsque vous étalez la pâte et qu’elle a tendance à coller, n’hésitez pas à fariner légèrement le rouleau à pâtisserie. Il en est de même pour le plan de travail. Si la pâte à tendance à y coller, retournez-la ou soulevez-la et farinez légèrement.

La pâte doit avoir une épaisseur de 3 à 5 millimètres. Plus mince, les sablés risquent de se casser. Plus épaisse, ils ne seront pas aussi bons et plus longs à cuire.

3) Découper la pâte avec les emporte-pièces

Pour faire des sablés à suspendre, il faut faire un petit trou en haut des sablés pour pouvoir passer un fil ou un ruban. Le trou peut-être fait soit avec le petit trou d’une douille, soit avec une paille.

Pour pouvoir faire cela, il faut prévoir des grands emporte-pièces. Par exemple, les sapins que j’ai fait mesurent 9 cm de hauteur, les étoiles et les cœurs 7  cm.

Essayez de laisser le moins de pâte possible entre les découpes. Ainsi vous aurez moins à travailler la pâte et à reformer des boules. De plus, votre pâte restera bien souple. Faites les trous après avoir découpé vos formes. Si votre pâte devient très collante c’est qu’elle est trop chaude. Alors, il faut la remettre au réfrigérateur le temps qu’elle durcisse un peu. Après, elle sera plus facile à travailler.

4) Déplacez les formes vers la plaque de cuisson

A l’aide d’une spatule métallique, décollez les sablés découpés, glissez bien la spatule pour que la forme soit bien prise sous la spatule puis déplacez-la jusqu’à la plaque à pâtisserie préalablement recouverte d’une toile en silicone ou de papier cuisson. Disposez les sablés en les espaçant un peu. Pour plus de facilité, installez la plaque à pâtisserie à proximité de l’endroit où vous avez étalé la pâte.

     

5 ) Cuisson

Faites cuire les sablés 10 minutes ou un peu plus. Ils doivent être légèrement dorés puis laissez-les refroidir complètement avant de les mettre en boite ou sur un plateau si vous souhaitez les décorer.

6) Décoration des sablés

Il y a plusieurs possibilités:

  • glacez complètement les sablés. Pour cela, il faut faire un glaçage royal :

1 blanc d’œuf et 200 g ou plus de sucre glace selon la grosseur du blanc. Si le glaçage est trop épais, ajoutez quelques gouttes d’eau peu à peu car c’est vite trop liquide. S’il est trop liquide ajoutez du sucre glace peu à peu jusqu’à l’épaisseur désirée. On peut mettre aussi un peu de jus de citron.

Si vous voulez décorer avec plusieurs couleurs, séparez le glaçage royal en autant de couleurs désirées. Colorez avec des colorants alimentaires en les ajoutant au goutte à goutte et en mélangeant jusqu’à la couleur désirée. Nappez le dessus des biscuits à l’aide d’un pinceau à pâtisserie ou d’une petite spatule. Posez-les ensuite sur une grille à pâtisserie ou un plateau. Laissez-les sécher plusieurs heures jusqu’à ce que le glaçage soit dur.

  • décorez avec des décors variés, minis smarties, petites boules de couleurs, vermicelles, décors en sucre. Il existe un grand choix dans le commerce. Si vous ne voulez pas faire de glaçage royal pour coller les décors, prenez des petits tubes. C’est très pratique quand les enfants décorent les sablés. Les petits tubes permettent de faire des décors fins.

Ces tubes je les ai trouvé chez Truffaut mais je les ai vu aussi chez Zôdio.

Je vous mets une variété de produits que l’on peut trouver chez Zôdio mais on en trouve dans beaucoup d’autres endroits.

Si contrairement à moi, vous êtes habile en dessins fins, on peut faire de très jolies arabesques en mettant du glaçage royal dans une poche à douille avec une douille très fine ou à défaut un sachet en plastique épais et couper un très petit trou.

Voici quelques exemples de décors sur sablés :

      

 

 

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les mois nos nouveaux articles et recettes santé

Pour vous inscrire

CLIQUEZ ICI