All Recipes or Posts by Evelyne

Montrer la recette

Quinoa sans lait, fraises et pistaches

Quinoa sans lait, fraises et pistaches

0 de 5 10 Minutes

Le quinoa pseudo céréale sans gluten peut être cuisiné pour des préparations salées mais aussi sucrées. Aujourd’hui, je vous propose cette recette qui peut être servie pour un dessert mais...

Voir la recette

Blésotto de crevettes au curry

Blésotto de crevettes au curry

0 de 5 10 Minutes

Le blésotto est un peu comme un risotto cuisiné avec du blé. Le blé est une céréale qui contient du gluten. Pour être davantage santé, choisissez le blé complet car...

Voir la recette

Crumble pomme rhubarbe

Crumble pomme rhubarbe

0 de 5 40 Minutes

La rhubarbe contrairement à ce que l’on pourrait penser est un légume. Seules ses tiges sont comestibles. Ses feuilles par contre sont toxiques car elles sont très riches en acide oxalique....

Voir la recette

Crème un peu Danette à la vanille ou à la fève Tonka

Crème un peu Danette à la vanille ou à la fève Tonka

0 de 5 5 Minutes

Cette crème n’a pas la couleur de celles des Danette du commerce car il n’a pas de colorant dedans. Elle est composée de produits simples et naturels. Si vous voulez...

Voir la recette

Montrer l'article

Recettes au quinoa

Etant sans gluten et riche en nutriments, cette petite graine est de plus en plus appréciée par tous ceux qui privilégient une saine alimentation. Pour mieux la connaitre lisez cet article.

Mais, attention à ne pas acheter n’importe lequel. En effet, le quinoa de Bolivie a un franc succès et est devenu très cher. Alors, le Pérou s’est mis à le cultiver de façon intensive pour bénéficier de cette manne providentielle. Mais, il est génétiquement modifié et ne contient pratiquement plus de saponine qui protégeait la graine des agressions extérieures. Et surtout, la culture est devenue intensive et a recours à des pesticides interdits dans l’Union Européenne. Alors, privilégiez le bio. Mieux encore, le quinoa est cultivé en France, en Anjou, dans le Poitou, en Essonne  (exploitation proche de chez moi) mais aussi en Seine et Marne. Alors privilégiez les producteurs français. Ainsi l’empreinte carbone sera largement moins importante que le quinoa importé qui a parcouru des milliers de kilomètres pour arriver chez nous.

Il peut être cuisiné aussi bien en sucré qu’en salé et peut être décliné de nombreuses façons. Avant de le cuisiner, il faut le rincer soigneusement jusqu’à ce que l’eau ne mousse plus. Cela permet d’éliminer la saponine qui entoure le grain et lui donnerait un goût amer.

Voici quelques recettes pour le cuisiner.

Recettes en version salée :

Les soupes:

Soupe de carotte et quinoa aux noisettes

Soupe de patate douce et quinoa et chips de Serrano

Les salades :

Salade de quinoa pêches et légumes

Salade de quinoa et kale aux fraises

Salade de quinoa sauce moutarde

Salade sud américaine au quinoa

Salade au quinoa rouge

Salade de quinoa et tofu fermenté aux légumes de printemps

Les plats d’accompagnement ou plats végétariens:

Gratin de quinoa aux courgettes

Sauté de champignons au quinoa

Quinoa aux légumes du sud

Recettes en version sucrée :

Cookies moelleux aux pépites de chocolat

Cookies moelleux au quinoa et aux canneberges

Comment confectionner des pâtisseries moins riches en gras et en sucre ?

La plupart des recettes de pâtisseries que l’on trouve dans les livres de cuisine ou sur le net sont hyper riches en sucre et en gras. Pourtant, elles sont souvent plus intéressantes pour la santé que celles du commerce. En effet, à la vue des étiquettes, les produits commerciaux sont riches en sucre ainsi qu’en additifs et conservateurs. Cet article fait suite à celui qui a été publié  le mois dernier: « Faire ses biscuits maison c’est mieux pour la santé »

Les recherches en nutrition, démontrent de plus en plus l’importance de l’alimentation sur la santé. Mais ce n’est pas nouveau, car Hippocrate disait bien dans l’Antiquité que les aliments étaient notre médecine.  Les sucres ajoutés plus que les gras sont mis en accusation. En effet, ils ont un rôle dans l’apparition de certaines maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et j’en passe….

Réduire les pâtisseries en gras et en sucre n’est pas chose facile car notre palais est habitué aux produits très sucrés. Il en va de même en ce qui concerne l’onctuosité apportée par les graisses. Mais, ces aliments peuvent être remplacés par d’autres plus intéressants pour la santé. Le plus difficile pour certaines personnes, c’est la diminution du sucre dans l’alimentation. Je l’ai déjà constaté à plusieurs reprises car je demande souvent aux personnes de mon entourage de déguster certaines préparations que je cuisine pour les tester. Et souvent, les avis sont négatifs par rapport au goût sucré. C’est normal car j’ai beaucoup réduit les quantités dans les recettes. Mais mes testeurs sont de moins en moins des becs sucrés.

Depuis de nombreuses années, les quantités de sucre dans les aliments commerciaux ont explosées. On en trouve même bien cachés dans les produits salés.

A titre indicatif, voici quelques exemples :

 

 

Et, n’hésitez pas à lire cet article, vous serez parfois surpris : Article de passeport santé

Une chose est certaine. Le fait maison permet de maîtriser ce que vous mettez dans vos préparations,  voici quelques conseils.

Réduire le gras dans les pâtisseries

Le gras apporte de l’onctuosité, du moelleux aux pâtisseries. Mais, il existe quelques astuces pour les réduire sans pour autant altérer leur saveur.

Réduire le sucre dans les pâtisseries

Savez -vous que les Français consomment en moyenne 100 grammes de sucre par jour en France, soit quatre fois plus que les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les consommations excessives de sucre prédisposent au diabète, à certains cancers, aux maladies cardio-vasculaires et même à des maladies de foie comme  la stéatose hépatique ou maladie du foie gras de l’homme. Il faut savoir aussi que le sucre consommé en excès est transformé et stocké sous forme de graisse dans l’organisme.

Aussi, les nutritionnistes recommandent de diminuer de façon importante notre consommation en sucres ajoutés. Un des moyens est de ne plus acheter ou réduire au maximum les aliments vendus par l’industrie agroalimentaire. Mais le mieux quand c’est possible c’est de cuisiner davantage. Ainsi, vous pouvez maîtriser les ingrédients et les quantités. Mais diminuer ne veut pas dire supprimer. En effet, le sucre est le carburant principal de notre corps. Il est important pour nos muscles et notre cerveau.

Voici quelques moyens de diminuer les quantités de sucre dans les pâtisseries et les desserts.

Choses à savoir :

    1. Tous les sucres n’ont pas le même pouvoir sucrant :

100 g de sucre blanc

= 50 g de miel ou de sirop d’érable

= 70 g de sucre de canne non raffiné ou de muscovado, ou de rapadura ou de sucre de coco

= 30 g de sirop d’agave

= 60 g de fructose

Ne sont pas pris en compte les édulcorants ainsi que la stévia qui ont un pouvoir sucrant important mais qui ont subits d’importantes transformations chimiques et dont la composition comporte des additifs.

  1. Important pour les diabétiques : l’indice glycémique des sucres est en général assez élevé soit entre 55 et 68. Par contre, le sirop d’agave, le sucre de coco et le fructose ont respectivement un indice glycémique de 30, 24 et 20.
  2. Dans toutes les recettes, il est possible de diminuer les quantités de sucre de 1/4 voir jusqu’à la moitié sans altérer le goût. Vous pouvez aussi diminuer la quantité de sucre en mettant des épices (cannelle, muscade, anis, poivre de Sichuan, poivre long,…) ou des arômes naturels (vanille, fleur d’oranger, zestes ou extrait d’agrumes, feuilles de menthe,…)

Sources :

Ecrit par Elodie (nutritionniste) et Evelyne

Connaissances professionnelles, connaissances personnelles, Extenso.org, cuisine.AZ, passeport santé, nospetitsmangeurs.com

Faire ses biscuits maison c’est bien mieux pour la santé

Ce n’est pas toujours évident de fabriquer ses biscuits soi-même. Cela demande du temps et on n’en a pas toujours. Pourtant, au fil des recherches et des analyses qui sont régulièrement publiées, nous apprenons de plus en plus ce que contiennent les aliments vendus par l’industrie agro-alimentaire. Et ces découvertes sont de plus en plus atterrantes.

Par exemple, dans le numéro 576 de janvier 2019, « Que Choisir » nous apprend que les « Petits Beurre Lu » ne sont plus fabriqués avec de bons produits naturels comme à l’origine. Mais, ils contiennent pas mal d’additifs. Eh oui, la société française a été rachetée comme beaucoup d’autres dans les années 1980 par un des mastodontes de l’agroalimentaire la société américaine Mondelez.

Et il en va de même pour bon nombre d’autres biscuits qui à l’origine étaient composés avec de bons aliments. Et lorsque l’on fait ses courses, le constat est terrifiant. Pour pratiquement aucun des biscuits analysés, seuls « les petits sablés » de Michel et Augustin » sont faits avec des produits naturels. Mais pour combien de temps?  Ils viennent d’être avalés par le groupe Danone. Alors de quoi seront composés leurs bons biscuits dans quelques temps ?

Si vous avez installé l’application YUKA ou autre application du même genre. C’est tout aussi affolant. Vous n’en trouverez pratiquement aucun qui dépasse la note de 0/100. La plupart contiennent des additifs sans parler de l’huile de palme et autre produit sucrant. Il en va de même pour les biscuits soi disant santé et pour certains estampillés bio.

Si vous voulez acheter de bons biscuits pour vos enfants, il vous faudra passer un bon moment dans les rayons pour trouver The Biscuits santé fait sans additifs et avec de bons produits. Mais, un autre moyen 100% sûr c’est de les fabriquer. Là, pas de soucis à se faire puisque ce sont vos aliments. Rien ne vaut le fait maison. Profitez en pour que toute la famille participe. Les enfants adoreront vous aider et bientôt, ils les feront eux-même. Un bon moyen pour apprendre dès le plus jeune âge la cuisine et une bonne nutrition.

Pour vous aider, voici des recettes par thème.

Les biscuits:

                                               

Tuiles aux amandes                                                               Biscuits brownies 

                                               

Biscuits amaretti croquants                                                 Tuiles au sarrasin et à l’orange

                                               

Etoiles au citron                                                                        Biscuits protéinés aux pépites de chocolat    

                                               

Sablés de Noël aux épices                                                         Biscuits sablés à la vanille

                                              

Sablés                                                                                             Biscuits aux flocons d’avoine

Les cookies :

                                                 

Cookies moelleux au quinoa et pépites de chocolat            Cookies aux noisettes et aux canneberges

                                               

 Cookies moelleux au quinoa et aux canneberges             Cookies choco-noix

                                            

Cookies coco- canneberges                                                 Cookies au chocolat sans oeuf

Biscuits et cookies sans oeuf:

                                          

Sablés de Noël aux épices                                                  Cookies aux noisettes et aux canneberges

Cookies au chocolat

Biscuits et cookies sans gluten:

                                         

Tuiles au sarrasin et à l’orange                                     Cookies aux canneberges

                                      

Biscuits sablés à la vanille                                         Cookies moelleux au quinoa et pépites de chocolat

Tuiles aux amandes

 Bonnes préparations et dégustations.

Faire son sucre vanillé, son extrait de vanille liquide et sa poudre de vanille soi-même

Cela fait longtemps que je vous ai partagé l’astuce anti-gaspillage de faire soit même son sucre vanillé. Mais, il y a quelques temps, je n’avais plus de vanille liquide ou extrait de vanille liquide, ingrédient que j’utilise assez souvent. J’ai voulu en acheter mais le prix est devenu vraiment très élevé pour celui fabriqué avec des produits naturels. Alors, j’ai décidé de la fabriquer moi-même.

Sucre vanillé, extrait vanille liquide et poudre de vanille sont vraiment très faciles et rapides à préparer. Il faut juste un peu de patience pour que le parfum diffuse. En plus, c’est un bon moyen de réutiliser les gousses de vanille que vous auriez jetées. Et, vu leur prix, leur redonner une seconde vie est l’occasion de faire de belles économies.

Alors voici comment procéder.

Le sucre vanillé :

J’utilise de préférence du sucre de canne non raffiné. Alors, mon sucre vanillé je le prépare aussi avec car il est un peu plus riche en nutriments que le sucre blanc. Mais, rien ne vous empêche de le faire avec du sucre blanc.

  •  prenez une boite ou un bocal à couvercle qui ferme hermétiquement et dont l’intérieur est bien sec.
  • comme j’utilise les gousses de vanille qui ont déjà servies pour une préparation, je mets 100 g de sucre par gousse de vanille. Les gousses sont souvent humides car, la plupart du temps, elles ont été mises dans un liquide pour le parfumer. Alors, il faut les essuyer et les mettre à sécher sur une grille à pâtisserie ou dans une assiette. Ensuite, quand elles sont bien sèches, grattez-les un peu pour récupérer les grains qui y seraient encore et mettez-les dans le sucre. Elles doivent être bien sèches sinon votre sucre va former des blocs.
  • si vous utilisez des gousses fraîches qui n’ont pas encore servi. Il faut les fendre en deux dans le sens de la longueur, gratter l’intérieur pour récupérer les grains. Puis, mettre grains et gousses dans le sucre. Dans ce cas, on compte 200 g de sucre pour 1 gousse de vanille.
  • fermez la boite.
  • il faut attendre au moins 3 semaines avant de l’utiliser. Personnellement, je préfère attendre 1 mois.
  • mélangez de temps en temps pour bien répartir les gousses et ainsi bien aromatiser tout le sucre.
  • lorsque vous avez une nouvelle gousse, rajoutez-la dans le sucre après l’avoir fait sécher. Vous pouvez remettre 100 g de sucre ou pas. Votre sucre sera encore plus parfumé.

L’extrait de vanille liquide :

 

Ne sachant pas trop comment réaliser l’extrait de vanille liquide, j’ai fait des recherches. Deux méthodes donnent l’extrait de vanille liquide. Une est faite généralement avec du rhum. Tandis que l’autre est préparée à partir d’un sirop.

Ne voulant pas prendre d’alcool car les préparations faites pour les enfants gardent un petit pourcentage d’alcool même après cuisson, j’ai exclu cette méthode, même si apparemment on obtient plus rapidement l’extrait de vanille.

Donc, je vais vous expliquer la méthode avec le sirop. C’est super simple mais il faut patienter avant de pouvoir s’en servir.

  • prenez une petite bouteille ou un flacon qui ferme bien genre bouteille de limonade en plus petit.
  • mettez dedans un sirop en laissant quelques centimètres libres. Moi, j’ai pris du sirop d’agave car il n’a pas de goût donc le parfum de la vanille ne sera pas modifié. Sinon, vous pouvez utiliser du sirop de canne à sucre, du sirop d’érable mais il apporte un goût qui peut modifier celui de la vanille. Sinon, vous pouvez confectionner le sirop. Pour cela il faut mettre dans une casserole 100 g de sucre pour 250 ml d’eau. Mélangez pour dissoudre le sucre puis portez à ébullition et le cuire quelques minutes jusqu’à l’épaisseur que vous désirez. Puis, laissez refroidir.
  • ajoutez les gousses de vanille.
  • ajoutez si nécessaire un peu de sirop.
  • fermez la bouteille et patientez.
  • il faut au moins un mois pour que l’arôme diffuse dans le sirop. Secouez la bouteille 1 à 2 fois par semaine.
  • ajoutez des gousses quand vous le souhaitez. Il n’en sera que plus parfumé. Et lorsque le niveau baisse, rajoutez du sirop.

Mais cela en vaut la peine car il est bien parfumé et largement moins cher que celui que l’on trouve dans le commerce. En plus, vous êtes sûre qu’il est fait avec de bons produits.

La poudre de vanille :

       

La poudre de vanille peut servir aussi bien pour des préparations sucrées que salées. Elle est à doser à la pointe d’un couteau. C’est un peu comme les graines des gousses que l’on récupère en grattant les gousses. C’est parfait dans une marinade.

Pour préparer de la poudre de vanille, c’est très simple et très rapide:

  • d’abord, il faut prendre des gousses très sèches. Si ce n’est pas le cas, les laisser sécher à l’air libre jusqu’à ce qu’elles le soient. Vous pouvez aussi les sécher au four à 40- 50 ° C ou 100 à 120 ° F pendant 10 minutes ou un peu plus.
  • les casser dans la cuve d’un mixer et mixer jusqu’à ce que vous obteniez de la poudre.
  • mettre la poudre dans un petit bocal ou un tube à essai bien hermétique.

 Sources:

Connaissances personnelles, l’île aux épices et astuces de mon entourage.

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les mois nos nouveaux articles et recettes santé

Pour vous inscrire

CLIQUEZ ICI