Vive les soupes !

En ces périodes de froid et après les excès des fêtes, rien de telle qu’une bonne soupe de légumes pour nous réconforter, alléger nos repas et refaire le plein de vitalité.
Souvent oubliée de nos menus, la soupe aux légumes a de nombreux avantages. 

Quels sont ses avantages ?


En hiver, quoi de plus réconfortant qu’une bonne assiette de soupe !
Elle nous apporte sa chaleur et remplace avantageusement les salades dont on se régale l’été.
Elle nous permet d’atteindre plus facilement les 5 fruits et légumes quotidiens préconisés par le Plan Nutrition Santé et de prévenir ainsi les maladies cardiovasculaires et les cancers.
Grâce aux soupes, nous pouvons manger des légumes de saison comme le potiron, le céleri, le navet, le poireau ou les légumes oubliés (panais, topinambours, boules d’or,…) que l’on ne cuisinerait pas forcément. La soupe permet également d’utiliser les restes de légumes.
C’est un bon moyen de faire manger des légumes aux enfants.
Elle nous permet de mieux nous hydrater, ce que nous avons tendance à négliger en hiver, et, par conséquent, d’aider à éliminer des toxines et des déchets.
Riche en eau et en fibres, c’est un excellent coupe-faim lorsqu’elle est mangée en début de repas car elle a un effet rassasiant ce qui permet de moins manger ensuite.
Elle est généralement peu calorique sauf si vous y ajoutez beurre, crème ou fromage gras en quantité. 

Et qu’apporte-t-elle à notre santé ?


La soupe est un trésor de bienfaits pour notre corps. Elle nous apporte : fibres, eau, vitamines, antioxydants, minéraux sauf si vous jetez l’eau de cuisson des légumes. En effet, lors de la cuisson des légumes, une grande partie des sels minéraux sont dissous dans l’eau.
Elle nous permet ainsi de rester en santé tout l’hiver.
Alors pourquoi nous en priver ? 

Voici quelques conseils et quelques recettes rapides à préparer !


D’abord, évitez les potages du commerce qui sont souvent trop salés, peu riches en légumes donc en fibres. Par contre, ils sont souvent riches en pommes de terre, en fécules, en graisses. Bref, ils sont rarement santé en plus d’être coûteux.
Il n’est pas bien difficile de faire soi-même des potages et c’est souvent très rapide à réaliser. Vous pouvez préparer de grandes quantités que vous pouvez congeler facilement ou déguster le jour suivant. 

Les soupes en entrée

Vous pouvez préparer des soupes pour vos entrées avec des légumes ce qui remplace avantageusement les crudités. Dans ce cas, comptez 250 ml par personne.

Velouté de carotte au fromage de chèvre

 

Les soupes repas

Une soupe peut remplacer un repas à condition qu’elle contienne des légumes, des protéines, des produits céréaliers et un produit laitier. Dans ce cas, comptez plutôt 500 ml par personne.
Utilisez des légumineuses. Elles fournissent des protéines végétales de bonne qualité mais incomplètes et, dans ce cas, vous devez compléter votre repas par des céréales complètes (pain aux grains entiers, pâtes, riz complets).
Pensez aussi au soja ou autre substitut végétal. 

Print Friendly, PDF & Email

News letter

Inscrivez-vous

,

No comments yet.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les mois nos nouveaux articles et recettes santé

Pour vous inscrire

CLIQUEZ ICI