Archive | janvier, 2011

Quel mixer plongeant pour ma cuisine

mixeur-plongeant-1

 

Il est idéal pour les petites cuisines car il rend bien des services sans prendre beaucoup de place. Il n’est pas vraiment indispensable si vous avez un robot culinaire mais il est tellement pratique car il vous fait gagner du temps et vous évite pas mal  de vaisselle.


Vous pouvez l’utiliser directement dans vos ustensiles de cuisson lorsque vous faites potages, compotes sans être obligé de transvaser dans un bol. Mais il a aussi plus d’un tour dans son sac !

Vous pouvez aussi vous en servir pour :

  • supprimer les grumeaux d’une sauce ou d’une crème,
  • faire des préparations liquides ou semi-liquides comme la pâte à crêpes,
  • battre les œufs pour une omelette.

Et pour certains selon les accessoires dont ils disposent :

  • monter les blancs en neige, faire une mayonnaise, une chantilly,
  • écraser des légumes en purée,
  • piler de la glace et préparer des smoothies ou des milk-shakes.

Alors lequel choisir ?

Vous avez l’embarras du choix selon les marques et les modèles mais voici quelques pistes de réflexion :

    • avec ou sans fil avec un chargeur. Ce dernier peut s’avérer très pratique si vous manquez de prises électriques dans votre cuisine ou si elles sont placées loin de votre plan de travail,

  • avec pied démontable ou non. Préférez celui qui a un pied démontable car le couteau est beaucoup plus facile à nettoyer et c’est par conséquent plus hygiénique d’autant plus que certains sont mêmes lavables en machine à laver,
  • avec un ou plusieurs couteaux. Tout dépend de ce que vous faites en cuisine. Si vous avez déjà un robot culinaire, un seul couteau suffira. Mais si vous cuisinez beaucoup et que vous n’avez pas la place de mettre un robot, vous pourrez tout faire (mixer, fouetter, hacher, broyer) avec un mixeur plongeant à part pétrir de la pâte,
  • avant de l’acheter, vérifiez l’ergonomie. Prenez-le en main car selon que vous avez une petite ou une grande main les boutons de vitesse et de mise en marche ne sont pas forcément adaptés et vous risquez d’avoir du mal à le manipuler,
  • vérifiez aussi la durée de garantie : certains sont chers mais la motorisation est garantie à vie.

Certains mixeurs sont peu coûteux mais peuvent très bien faire l’affaire. Tout dépend de ce que vous voulez en faire !
 

Vive les soupes !

En ces périodes de froid et après les excès des fêtes, rien de telle qu’une bonne soupe de légumes pour nous réconforter, alléger nos repas et refaire le plein de vitalité.
Souvent oubliée de nos menus, la soupe aux légumes a de nombreux avantages. 

Quels sont ses avantages ?


En hiver, quoi de plus réconfortant qu’une bonne assiette de soupe !
Elle nous apporte sa chaleur et remplace avantageusement les salades dont on se régale l’été.
Elle nous permet d’atteindre plus facilement les 5 fruits et légumes quotidiens préconisés par le Plan Nutrition Santé et de prévenir ainsi les maladies cardiovasculaires et les cancers.
Grâce aux soupes, nous pouvons manger des légumes de saison comme le potiron, le céleri, le navet, le poireau ou les légumes oubliés (panais, topinambours, boules d’or,…) que l’on ne cuisinerait pas forcément. La soupe permet également d’utiliser les restes de légumes.
C’est un bon moyen de faire manger des légumes aux enfants.
Elle nous permet de mieux nous hydrater, ce que nous avons tendance à négliger en hiver, et, par conséquent, d’aider à éliminer des toxines et des déchets.
Riche en eau et en fibres, c’est un excellent coupe-faim lorsqu’elle est mangée en début de repas car elle a un effet rassasiant ce qui permet de moins manger ensuite.
Elle est généralement peu calorique sauf si vous y ajoutez beurre, crème ou fromage gras en quantité. 

Et qu’apporte-t-elle à notre santé ?


La soupe est un trésor de bienfaits pour notre corps. Elle nous apporte : fibres, eau, vitamines, antioxydants, minéraux sauf si vous jetez l’eau de cuisson des légumes. En effet, lors de la cuisson des légumes, une grande partie des sels minéraux sont dissous dans l’eau.
Elle nous permet ainsi de rester en santé tout l’hiver.
Alors pourquoi nous en priver ? 

Voici quelques conseils et quelques recettes rapides à préparer !


D’abord, évitez les potages du commerce qui sont souvent trop salés, peu riches en légumes donc en fibres. Par contre, ils sont souvent riches en pommes de terre, en fécules, en graisses. Bref, ils sont rarement santé en plus d’être coûteux.
Il n’est pas bien difficile de faire soi-même des potages et c’est souvent très rapide à réaliser. Vous pouvez préparer de grandes quantités que vous pouvez congeler facilement ou déguster le jour suivant. 

Les soupes en entrée

Vous pouvez préparer des soupes pour vos entrées avec des légumes ce qui remplace avantageusement les crudités. Dans ce cas, comptez 250 ml par personne.

Velouté de carotte au fromage de chèvre

 

Les soupes repas

Une soupe peut remplacer un repas à condition qu’elle contienne des légumes, des protéines, des produits céréaliers et un produit laitier. Dans ce cas, comptez plutôt 500 ml par personne.
Utilisez des légumineuses. Elles fournissent des protéines végétales de bonne qualité mais incomplètes et, dans ce cas, vous devez compléter votre repas par des céréales complètes (pain aux grains entiers, pâtes, riz complets).
Pensez aussi au soja ou autre substitut végétal. 

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous les mois nos nouveaux articles et recettes santé

Pour vous inscrire

CLIQUEZ ICI